Currently set to Index
Currently set to Follow

Nouvelle restriction sur le format FAQ dans les SERP de Google

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Pour gagner en visibilité sur Google, certains sites ont, depuis mai 2019, énormément misé sur les pages FAQ. En effet, le moteur accordait aux questions-réponses un encadré de plusieurs lignes dans les résultats enrichis. Mais après avoir progressivement perdu du terrain en une année et demie, les FAQ se limitent depuis juin 2021 à deux questions, même si la page dont elles sont issues en contient beaucoup plus.

Le format FAQ, un vecteur de visibilité efficace

Avant juin 2021, les sites intégrant des FAQ intéressantes avaient potentiellement droit à une place de choix sur les pages de résultats de Google. Trois à quatre questions pouvaient apparaître dans un encadré sous la forme d’une liste déroulante. En appuyant sur le bouton « Afficher plus », ce nombre pouvait grimper jusqu’à 10, bien que selon une étude réalisée par l’éditeur de logiciels SEMRush, seuls 13,9 % en proposent autant.

D’après les référenceurs français, les principaux utilisateurs de ce format sont les professionnels de l’hôtellerie, du voyage, et de l’électroménager, ainsi que les comparatifs. Les chiffres de SEMRush montrent que les FAQ sont présentes dans 7,6 % des SERP du moteur. Elles portent pour 95,3 % sur les mots-clés enregistrant un volume de requêtes mensuel inférieur à 10 000 et 43 % concernent des mots-clés qui font l’objet de 100 à 1 000 recherches par mois seulement.

Les avantages des FAQ pour les spécialistes du SEO

Il est pourtant relativement simple d’implémenter une FAQ, quel que soit le secteur d’activité, sous réserve de respecter les règles techniques suivantes :
• figurer en première page des SERP de Google sur le mot-clé ciblé ;
• placer la balise schema.org <FAQ> sur la page, idéalement au format Json-LD et vérifier qu’elle fonctionne sans accroc ;
• ne pas l’associer à des avis, car si Google détecte les deux éléments dans le code HTML de la page, il privilégie systématiquement les étoiles ;
• inclure les questions à la fois sur la page et dans le code afin d’éviter toute discordance entre ce que lisent les crawlers et les internautes.

Pour tirer le maximum de profit de cet affichage, les référenceurs le positionnent souvent en dessous des pages de listes au potentiel SEO très élevé. En intégrant un ou plusieurs liens vers ces listes, les réponses multiplient les points d’accès vers le site. Cette méthode a en outre l’avantage de renforcer efficacement le maillage interne, autre facteur clé d’un site performant.

La FAQ représente également un moyen pour les référenceurs de donner immédiatement un aperçu de son expertise aux internautes et influe positivement sur le taux de clics.

Limitation des FAQ à 2 questions/réponses dans les SERP

SEMRush a relevé un autre aspect d’importance : lorsqu’une page de résultats contient une réponse dans ce format, qui occupe plus d’espace que les liens simples, le nombre de résultats organiques diminue, puisque le moteur n’augmente pas la longueur de ses SERP. Certaines pages n’affichent ainsi que quelques résultats naturels, si plusieurs parmi ceux-ci sont des FAQ.

Ce phénomène, qui permet à certains de repousser les concurrents en deuxième page, a incité Google à revoir les règles afin d’éviter les abus.

Victime de l’explosion des spams sur cette balise, les résultats enrichis de type FAQ ont subi une perte de visibilité notable. Le nombre d’affichages dans les SERP a été le premier rogné, suivi des fonctionnalités, et dernièrement du nombre de questions proposées. Dommage pour les sites sérieux proposant des contenus de qualité…

Call Now Button
Rappel sous 24h

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Entrez votre numéro de téléphone :