Currently set to Index
Currently set to Follow

Quel est l’intérêt de faire du référencement pendant la crise sanitaire du Covid-19 ?

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

La période que nous traversons actuellement est, pour le moins, unique. La France, et le monde par extension, traversent une période marquée par le doute et l’incertitude. En cause : la crise sanitaire du Covid-19. Une crise qui a bouleversé l’économie mondiale, mais aussi notre quotidien. Si la majorité des pans de l’économie tourne désormais au ralenti ou, pire, est à l’arrêt, les efforts de webmarketing doivent pour autant continuer. D’où la question de l’intérêt du référencement en période de crise sanitaire de Covid-19. Le point.

Référencement naturel et crise sanitaire du Covid-19

Référencement naturel et crise sanitaire du Covid-19

La récession est sur toutes les lèvres. Les économistes sont quasi unanimes : la poursuite de la propagation du virus équivaut à un ralentissement économique mondial qui mènera, in fine, à une crise dont l’ampleur n’a pas encore été déterminée. En tant que spécialistes du référencement, nous sommes bien placés pour juger de l’impact qu’a d’ores et déjà eu la crise sanitaire du coronavirus sur différents secteurs.

Les sites marchands sont parmi les seuls à tirer leur épingle du jeu, enregistrant une augmentation record de leurs ventes, particulièrement en période de confinement, malgré la baisse globale du pouvoir d’achat et le manque de visibilité régnant. Avec les sites éditoriaux, dont le trafic SEO est monté en flèche, ils profitent des retombées du travail de référencement réalisé en amont, gagnant davantage de visibilité en ces temps de crise.

Baisser le budget marketing, un bon réflexe ?

Dans un tel contexte, il serait tentant de penser à « limiter les dégâts ». Qui dit limitation des dégâts, dit baisse des budgets marketing. Les entreprises ne pourront plus investir les canaux d’acquisition de trafic dits « instantanés » que sont les campagnes SEA (Facebook Ads, Google Ads, LinkedIn Ads…), ou encore le Display Marketing, l’affiliation…

Certes, il est important de rester présent sur ces leviers, mais comment faire quand on n’a pas de trafic ? Ajoutons à cela que malgré la baisse de budget, les objectifs restent les mêmes pour la plupart des entreprises. Comment donc continuer à générer du trafic ? Selon une étude réalisée par Conductor, la réponse est à trouver au niveau du SEO… Ce dernier sera la grande priorité des professionnels au cours des prochains mois, et pour cause.

SEO : un choix stratégique

0 %
Des professionnels estiment que le référencement gagnera en importance après la crise.

L’étude de Conductor portant sur l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur le marketing révèle que 63% des professionnels sondés estiment que le référencement gagnera en importance. Dans le détail, la recherche organique est considérée à 66% comme le canal le plus performant en période de crise sanitaire, suivie de la recherche payante et de l’emailing. La priorité est donc au SEO en tant que levier de génération de trafic à moindre coût, sur le moyen et long termes.

Pour rester efficace à budget moindre, le référencement s’avère être un choix stratégique. Contrairement à la publicité payante, le SEO n’est pas dans l’instantanéité, ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose. En effet, le fait d’investir en référencement aujourd’hui portera ses fruits au cours des prochains mois. L’espoir est que ce délai de latence propre au SEO coïncide avec la période d’après crise.

Des résultats qui durent dans le temps

Des résultats qui durent dans le temps

L’autre aspect qui distingue le SEO du reste des leviers marketing, outre ses moindres coûts, est le fait qu’il génère des résultats pérennes.

Autrement dit, vous pourrez continuer à bénéficier des fruits du travail de référencement que vous effectuez aujourd’hui pour de longs mois à venir (entre 3 et 6).

Les retombées sont donc exponentielles, ce qui fait du SEO le levier d’acquisition de trafic le plus efficace, et certainement le plus rentable.

Préparer l’après crise dès aujourd’hui

Préparer l’après crise dès aujourd’hui

Le mot-clé de cette période : anticiper. Nous vous le disions, le SEO ne commence à porter ses fruits qu’après quelques mois, d’où l’intérêt de commencer tout de suite. Traditionnellement, les périodes creuses sont exploitées par les professionnels pour peaufiner leur stratégie de référencement. Cela dit, au-delà des critères de l’algorithme de Google, c’est la connaissance du besoin de vos clients, et la prise en compte du changement d’habitudes concomitant à la crise sanitaire, qui vous permettra de mettre en place une stratégie SEO efficace. Celle-ci passe, entre autres, par du contenu de qualité, qui répond aux préoccupations de votre cible. L’investissement est minime, mais les résultats que vous en tirerez sont durables et qualitatifs.

Contenu et netlinking : le duo gagnant

Contenu et netlinking : le duo gagnant

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un contenu de qualité est un élément clé de toute stratégie de référencement.

La période de confinement devra être mise à profit en rédaction d’un contenu qui couvre l’ensemble de votre univers sémantique. Assurez-vous également que toutes vos catégories stratégiques ont du contenu textuel.

Cela dit, aucun travail sur le contenu ne sera complet ou efficient s’il n’est complémenté par une stratégie de netlinking. Crise ou pas crise, le netlinking est le fil conducteur de votre stratégie de référencement. Sans backlinks, il serait illusoire d’espérer un positionnement durable dans des SERPs de plus en plus concurrentielles.

Retenez ceci : le SEO est un travail de longue haleine, où aucun effort n’est perdu. Si vous tardez à voir des résultats, il ne faut surtout pas désespérer. Tout le travail réalisé aujourd’hui portera ses fruits demain ! Faites confiance à Maliboo Référencement afin de vous assurer la visibilité qu’il vous manque.

Call Now Button