Currently set to Index
Currently set to Follow

Les changements sur les fiches Google My Business suite à la crise sanitaire

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Depuis le début de la pandémie, diverses restrictions ont été mises en place afin de limiter la propagation du virus. Ces mesures inédites ont modifié les habitudes des consommateurs et impacté les commerces et services de proximité. Google s’est trouvé contraint d’adapter ses règles en matière de référencement local. Et les professionnels qui n’ont pas encore suivi le mouvement doivent s’y mettre en urgence.

Les effets de la crise sur le comportement des clients

Parce que les possibilités de déplacement étaient restreintes, les personnes se sont montrées plus prévoyantes. Plus question de prendre le risque de se rendre en magasin et de trouver porte close ou de ne pas obtenir le produit souhaité. Ainsi, ils préfèrent prendre le temps de se renseigner en amont concernant la disponibilité d’un article, voire pour le réserver ou le commander.

Il en a résulté un bond de 130 % du nombre d’appels téléphoniques entre 2019 et 2020 et une hausse de 30 % des clics vers les sites web. L’accès à ces informations a été nettement facilité par l’introduction dans Google Shopping des fameuses LIA (Local Inventory Ads). Cet ajout est la conséquence de la forte progression des requêtes contenant des mots-clés tels que « retrait » ou « en stock ».

L’enrichissement des fonctionnalités de Google

Afin de répondre aux nouvelles exigences des consommateurs, la firme de Mountain View a étoffé la liste des posts proposés sur les pages Google My Business (GMB) avec des outils portant spécifiquement sur le Covid. Ces posts ont pour rôle d’indiquer aux clients le protocole sanitaire et les procédures en vigueur dans un lieu donné. Et ils semblent plutôt efficaces, puisque les experts notent une amélioration de 45 % de l’affichage des fiches utilisant des posts GMB Covid dans les pages de résultats du moteur (SERP).

Google a par ailleurs créé deux nouveaux attributs pour les fiches GMB.

• Le premier sert à préciser l’existence de services tels que le drive ou le Click & collect en cas de fermeture au public. Ces renseignements apparaissent dans le « local pack », qui s’apparente à un snippet regroupant l’adresse de l’établissement, ses horaires d’ouverture, des photos, les commentaires de clients…
• Dans le second, les commerçants détaillent les mesures sanitaires et d’hygiène à respecter : port du masque obligatoire (même lorsque le gouvernement ne l’impose pas), lavage des mains…

La suppression des fiches Google My Business en double

Suite à la fermeture de nombreux magasins, les doublons de fiche GMB sont devenus monnaie courante. Or, en matière de SEO local, les doublons qui s’affichent dans les SERP peuvent avoir un impact très négatif sur l’image de l’entreprise ou de la marque. C’est le cas lorsque l’une des fiches ne respecte pas la charte graphique ou contient des données erronées, notamment concernant les heures d’ouverture.

Les propriétaires des fiches concernées doivent les fusionner ou les supprimer. Ils doivent commencer par les identifier au moyen d’outils spécifiques, puis déposer un ticket. Il est possible d’accélérer le traitement de ce type de requête en s’adressant à une agence certifiée Google Partner et qui a droit à une assistance technique privilégiée et bien plus rapide auprès du géant américain. Ceux qui préfèrent agir eux-mêmes doivent patienter une à deux semaines pour le traitement de leur demande.

Rappel sous 24h

Vous souhaitez être rappelé(e) ?

Entrez votre numéro de téléphone :

Call Now Button