Currently set to Index
Currently set to Follow

Le nom de domaine idéal pour booster sa stratégie marketing

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Même s’il n’impacte plus le SEO, le nom de domaine d’un site web constitue un levier marketing indispensable pour faciliter sa recherche, sa reconnaissance et sa mémorisation par les utilisateurs. Voici quelques conseils pour bien choisir son NDD afin de booster les visites et avoir une meilleure indexation.

Le nom de domaine, un élément marketing essentiel

Depuis quelques années, le nom de domaine d’un site internet ne joue plus de rôle direct dans son référencement. En conséquence, il n’est plus nécessaire de le « bourrer » de mots-clés, car l’algorithme de Google n’en tient pas compte pour son classement dans les résultats de recherches. Aujourd’hui, ce sont les contenus optimisés qui permettent de se positionner en tête de ces fameux SERP.

Pour autant, le nom de domaine reste essentiel à une stratégie marketing performante. En effet, c’est un moyen de gagner en visibilité et en notoriété. Grâce à un nom de domaine ciblé, les acheteurs potentiels ont une idée du contenu du site, ce qui va les inciter à cliquer. S’ils y trouvent des informations intéressantes répondant à leur question, ils peuvent passer directement à l’achat. Outre l’amélioration des métriques (taux de rebond, conversion, temps passé sur le site…), un nom de domaine de qualité influe positivement sur l’image de l’entreprise ou de la marque.

Les caractéristiques du nom de domaine idéal

Pour attirer et fidéliser les visiteurs, un nom de domaine efficace doit satisfaire plusieurs critères, notamment être :

  • Court : la longueur recommandée d’une URL se situe entre 15 et 20 caractères afin de favoriser sa mémorisation, mais elle peut aller jusqu’à 60 caractères.

 

  • Facile à retenir : avec un nom simple et clair, les internautes n’auront aucun mal à s’en souvenir et à le saisir. Les termes compliqués, les jeux de mots… sont donc à proscrire.

 

  • Facile à écrire : éviter les caractères spéciaux, les tirets, etc., évite de perdre de potentiels clients qui auraient mal saisi le nom

 

  • Représentatif : les prospects doivent comprendre immédiatement la thématique du site. S’il est possible d’utiliser directement le nom de domaine à la marque, les personnes vont faire instantanément l’association dans leur esprit entre les deux éléments, et même le réseau de magasins physiques. Il en résulte un gain de performance globale en termes de marketing et d’identité de marque.

 

Outre le nom, son extension est importante pour indiquer son pays (.fr) et suggérer une dimension nationale (attention à la langue !), en alternative aux extensions génériques comme « .com » ou « .net ». Les nouvelles extensions (nTLD) qui renseignent sur l’activité comme « .blog » ou « .shop » pour une e-boutique se développent, mais les professionnels continuent de leur préférer les extensions génériques.

Enfin, il doit inspirer confiance : un nom constitué exclusivement de mots-clés donne une mauvaise image du site.

Les démarches pour obtenir un nom de domaine

Une fois le nom de domaine choisi, il est indispensable de vérifier sur les pages spécialisées qu’il est toujours disponible. Si oui, l’étape suivante consiste à sélectionner l’extension, puis à finaliser la commande en procédant au paiement (généralement annuel). Il ne reste plus qu’à paramétrer le Content Delivery Network (CDN) et le réseau en fonction de ses besoins. La plupart des offres associent acquisition de NDD et achat d’une solution d’hébergement.

Il est également possible de s’adresser à des plateformes spécialisées qui proposent diverses fonctionnalités dans leurs packages, par exemple la fourniture d’adresses e-mail, un service de sécurité DNSSEC, la gestion de la zone DNS…

Call Now Button