Currently set to Index
Currently set to Follow

Google se défend de viser le « zéro clic » sur son moteur de recherches

Partager cet article :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Selon la plateforme SparkToro, seul un tiers des recherches effectuées sur Google donnent lieu à un clic sur l’URL du site. Pour « rétablir la vérité » face aux accusations selon lesquelles elle vise le « zéro clic », la firme de Mountain View a publié sur son blog officiel un article explicatif qui porte principalement sur la manière dont les internautes utilisent le moteur de recherches.

Les raisons des requêtes non conclues par un clic

La réponse de Google confirme qu’effectivement, seule une partie des milliards de requêtes soumises par les personnes chaque jour conduit à un clic vers un site internet. Cependant, les raisons à ce phénomène sont multiples.

• Afin d’obtenir un niveau de précision plus élevé, les internautes soumettent souvent plusieurs demandes en modifiant légèrement leur formulation. Les recherches effectuées pour affiner les résultats ont par conséquent contribué à obtenir un clic, même de manière indirecte.

• Pour certaines requêtes très courantes et factuelles comme l’heure ou les prévisions météorologiques dans un lieu donné, les résultats de rencontres sportives, les taux de change de devises, etc., les réponses s’affichent directement sur la page de résultats pour un maximum de praticité et de rapidité. Les utilisateurs n’ont donc plus besoin de cliquer où que ce soit.

• Grâce à la page de présentation des entreprises sur Google, les internautes ont un accès immédiat à leurs coordonnées : adresse physique, numéro de téléphone, adresse mail de contact, horaires d’ouverture, taux de fréquentation en fonction du moment de la journée… Ils n’ouvrent ainsi le site que pour des besoins spécifiques : se renseigner sur un produit ou service, passer commande, etc. Selon les chiffres de Google, ces recherches se traduisent par 4 milliards de connexions mensuelles pour les entreprises locales.

• De très nombreuses enseignes disposant d’une application dédiée, les utilisateurs sont redirigés en priorité vers ces outils pour les recherches populaires plutôt que vers le site web. Citons par exemple Instagram, Netflix, Spotify ou encore Amazon.

Hausse continue du trafic provenant de son moteur vers les sites

Google affirme par ailleurs que contrairement aux accusations de SparkToro, le nombre de visiteurs sur les sites est en constante hausse, en lien avec le volume de clics provenant de son moteur. Il ajoute que depuis la création de son système de recherche, celui-ci a fait l’objet d’améliorations régulières. Le géant du web a en effet intégré de nouvelles fonctionnalités destinées à faciliter l’achat et la vente de produits et services par les particuliers et les professionnels, mais surtout, a déployé d’importants efforts pour permettre à tous de diffuser ou de trouver des informations intéressantes.

Pour appuyer ses dires, l’entreprise californienne précise que sur sa page de résultats de recherche sur mobile compte désormais une moyenne de 26 liens bleus, contre 10 auparavant. Elle réaffirme en conclusion son engagement à aider les utilisateurs à trouver rapidement des réponses les mieux adaptées à leurs demandes, tout en contribuant au succès des entrepreneurs et créateurs de tous secteurs. Afin de créer plus d’opportunités pour tous, elle va continuer à promouvoir les contenus les plus pertinents au lieu de se cantonner à une succession de liens.

Call Now Button